Black Friday : le week-end qui valait 5 milliards
Publié le 20/11/2018

Selon les dernières prévisions, le week-end du 23 au 26 novembre devrait générer quelques 5.7 milliards d’euros de ventes en France en cumulant e-commerce et magasins. Un nouveau record…


RetailMeNot vient de révéler les résultats de la 6ème édition de son étude internationale réalisée par le Centre for Retail Research (CRR) qui présente les prévisions des ventes de détail et en ligne dans sept pays d’Europe (France, Belgique, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Espagne), aux Etats-Unis et au Canada sur les six semaines précédant le jour de Noël.

Cette année, le week-end du Black Friday au Cyber Monday se tient du 23 au 26 Novembre, soit juste un mois avant Noël. La croissance des ventes pendant le Black Friday ne fait qu’augmenter en France depuis 2013, toutes transactions confondues, aussi bien en ligne qu’en magasin.

L’événement est désormais très attendu par les consommateurs, mais pas seulement : les retailers ont su adapter cet événement au marché français pour le plus grand plaisir de tous les consommateurs.

2018 : une nouvelle année record pour le week-end du Black Friday

L’année 2018 affiche un nouveau succès pour la période du Black Friday.

Les prévisions d’achats combinées offline et online sont de 5,740 milliards d’euros, soit une augmentation de 5.9% par rapport à l’année dernière.

Les dépenses sont réparties entre les 4 jours du vendredi au lundi, avec un pic à 2.467 milliards le samedi et le dimanche, le samedi étant une journée favorable au shopping en boutique en France.

E-commerce : 966 millions d’euros sur trois jours.

Les prévisions sont nettement en dessous du commerce physique, mais l’e-commerce affiche la plus forte progression, avec +14.3% par rapport à 2017.

Le commerce physique profite largement de cette nouvelle tendance de consommation venue des Etats-Unis. En effet, les boutiques cumulent 4.774 milliards d’euros de dépenses du vendredi au lundi.

Les Français seront nombreux à se rendre en magasin pour profiter des meilleures offres. Les retailers n’hésitent plus à afficher ouvertement les meilleures promotions pour se démarquer et attirer les consommateurs en masse.

Un succès grandissant en France depuis 2013

L’étude remonte en 2013, cette année-là les français prévoyaient de dépenser un total de 482 millions d’euros sur le week-end du Black Friday en ligne, encore très peu connu en France.

Pour 2018, les prévisions de dépenses en ligne atteignent 966 millions d’euros, soit une augmentation de près de 100% en 6 ans pour le e-commerce.

Pour le seul vendredi du « Black Friday », l’augmentation affiche un record de 134% de hausse des ventes entre 2013 et 2018.

Le Black Friday a su s’imposer en France, bientôt aussi reconnu qu’une période de soldes. Cet événement a notamment influencé la création des « French Days » par le gouvernement devant l’ampleur du phénomène.

Les périodes de promotions plus courtes et plus agressives savent plaire aux consommateurs français. Les consommateurs anticipent de plus en plus leurs courses de Noël dès la deuxième quinzaine de Novembre.

La tendance en Europe est globalement alignée avec celle de la France.

Les ventes combinées en ligne et en boutique sur 4 jours devraient attendre le chiffre record de 29.438 milliards d’euros (UK, Allemagne, Italie, Espagne, Pays-Bas, France et Belgique) soit une augmentation de 147% depuis 2013 !

Selon Thomas Sauzedde, Directeur Général France de RetailMeNot :

« Les retailers physiques et online ont su importer cet événement promotionnel avec succès dans l’Hexagone, ils ont adapté cette tradition américaine aux besoins et aux habitudes de consommation françaises. L’an dernier, les marchands partenaires de nos sites et applications Ma Reduc et Poulpeo avaient enregistré +161% de hausse de ventes générées le jour du Black Friday à travers des bons plans, codes promotionnels ou offres de cashback.

Cet événement majeur s’inscrit comme un pic de consommation incontournable désormais, à un mois seulement de Noël. A la base, porté exclusivement par les acteurs e-commerce et en particulier du secteur high-tech, le Black Friday est maintenant étendu à l’ensemble des catégories produits, ainsi que la majeure partie des acteurs Retail avec une forte participation des magasins physiques qui se sont emparés du phénomène.

Nous nous attendons à de nouveaux records pour cette nouvelle édition, où les Français seront nombreux au rendez-vous ! Preuve en est les pics de recherche autour de Black Friday depuis début octobre. »

Méthodologie de l’étude

Toutes les données sont extraites de l’étude « Shopping for Christmas 2018 : Retail Prospects », commissionnée par RetailMeNot et réalisée par le Centre for Retail Research en 2018. Cette étude traite de l’importance de la période de Noël pour les commerçants en France et six autres pays d’Europe (Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas et Royaume Uni).

Elle propose des prévisions établies à partir de données émanant d’autorités statistiques nationales, de cabinets d’étude indépendants et d’une enquête menée auprès de 50 grandes enseignes interrogées par téléphone dans chaque pays et respectivement 1 000 interviews consommateurs aux Etats Unis, en France, au Royaume-Uni et en Allemagne afin d’évaluer leurs probables intentions pour Noël.

Le recensement des réponses a été fait entre Août et Septembre 2018. La période de Noël couvre toutes les ventes du commerce de détail réalisées en France pendant les six semaines allant de la mi-novembre à la fin de l’année.

Source : comarketing-news.fr