Audiovisuel public : l’information, la culture et la proximité priorités des Français
Publié le 08/02/2019

Radio France et France Télévisions ont dévoilé hier les résultats de la consultation «maradiodemain» et «matélédemain».


127 109 personnes ont répondu, un «succès considérable, du jamais vu» a souligné Brice Teinturier, directeur général d’Ipsos qui a été sélectionné pour mener cette étude. Parmi les trois principales attentes qui ont été les plus citées figurent l’information (68%), les programmes culturels (43%) et le soutien à la création (38%).
La proximité est également plébiscitée par de nombreux répondants. «10% des verbatims ont été de véritables déclarations d'amour à leurs radios» a indiqué Sibyle Veil, PDG de Radio France. L’offre de Radio France est perçue comme différente des radios commerciales par près de 83% des répondants.

Que ce soit pour la télévision ou la radio, la lutte contre les «fake news» (fact checking), arrive en première position, suivie du décryptage. «On voit l'importance de l'information dans les attentes du public dans un monde où elle est diffusée très largement et à un moment où la confiance dans les médias est assez questionnée, l'audiovisuel public a un rôle à jouer», a souligné Florent Dumont, directeur de la stratégie des publics à France Télévisions. Même son de cloche du côté de Radio France : «Tout ce qui est lié à la fiabilité de l'info reste une attente très forte. Il faut en faire probablement plus sur nos plateformes mais aussi essaimer, sur les réseaux sociaux par exemple», estime Serge Schick, directeur de la stratégie des publics.

Sur les programmes culturels, la consultation montre une appétence pour les grands événements musicaux et culturels à la télévision et plus de podcasts culturels produits par la radio. Quant au divertissement, les répondants plébiscitent du dépaysement (45%), du direct (40%) et de l’inattendu (36%) à la télévision et à la radio, priorité doit être donnée à l’humour (57%), la culture générale (53%) et le direct (33%). Sur l’accessibilité des programmes, le public réclame massivement davantage de contenus sur les plateformes digitales (67% pour la TV, 79% pour la radio), et notamment des podcasts de réécoutes et originaux (53%).

Pour voir l'enquête complète : https://issuu.com/francetelevisions/docs/ma_te_le__demain___re_sultats__de_l/2

Source : offremedia.com